Données sur les cadres et droit à la déconnexion

5 min de lecture

1 CADRE SUR 2 AFFIRME AVOIR DÉJÀ FAIT UN BURN OUT
Estimez-vous avoir déjà fait un burn out ?

LA PRESSION PROFESSIONNELLE, PRINCIPALE CAUSE DE BURN OUT CHEZ LES CADRES
Diriez-vous que ce burn out était dû :

L’ANXIÉTÉ PERÇUE COMME SIGNE DE BURN OUT
Selon vous, quels sont les principaux signes d’un burn out ?

DES MANAGERS PEU ARMÉS POUR FAIRE FACE AU BURN OUT
Pensez-vous être suffisamment formé et accompagné par l’entreprise pour faire face à ce type de situations ?

Les facteurs déterminants du burn out

Recensés il y a quelques années par un collège d’expertise de l’INSEE à la demande du Ministre du Travail, ils peuvent être regroupés en 6 catégories :

• les exigences de travail,
• les exigences émotionnelles,
• le manque d’autonomie et de marges de manœuvre,
• le manque de soutien social, et de reconnaissance au travail,
• les conflits de valeurs,
• l’insécurité de l’emploi et du travail.

Conseils pour éviter le surmenage, voici ce que vous pouvez faire :

 

Dialoguez avec votre supérieur hiérarchique.
Celui-ci n’est normalement pas votre ennemi. Vous devez lui expliquer la situation. Parfois, les objectifs fixés sont trop importants pour que le salarié les atteigne dans de bonnes conditions. Si vous ne lui dites pas, il ne s’en rendra pas forcément compte de lui-même.

Dites non, quand vous ne vous sentez pas capable ou lorsqu’il vous impose de nouvelles tâches que vous ne pourrez pas accomplir dans le temps imparti. Votre manager appréciera davantage un refus que de se retrouver coincé à la date de livraison si vous n’avez pas pu avoir le temps de tout faire, ou si vous êtes en arrêt de travail car vous avez dépassé vos limites physiques.

Apprenez à partager votre charge de travail
quand vous en avez besoin et gérez votre temps de façon optimale.

Sachez vous arrêter et prenez des congés sans attendre d’être complètement épuisé.

Prenez contact avec votre Médecin du Travail.



job de voie by POLE SANTE TRAVAIL