Surveiller et favoriser la qualité de son sommeil

3 min de lecture

Exposez-vous à la lumière du jour… Dormez dans le noir !
La lumière du matin fait produire à notre horloge interne le cortisol, l’hormone de l’éveil. Plus la vigilance sera stimulée le jour, plus le sommeil sera réparateur la nuit. S’il est essentiel de profiter de la lumière du jour, il est tout aussi crucial de dormir dans le noir. Notre sommeil dépend de la sécrétion de la mélatonine, hormone du sommeil, uniquement à la tombée de la nuit. Une lumière aussi faible soit-elle nuit gravement à notre sommeil. Pensez à mettre des rideaux opaques ou à fermer les volets. Dormez dans une chambre fraîche et bien oxygénée.

Dépensez-vous
L’exercice physique dans la journée est bénéfique pour notre sommeil car il facilite le processus d’entrée dans le sommeil par un effet de régulation efficace de la baisse de température, favorable à la bonne qualité du sommeil.
À raison d’un exercice physique pratiqué régulièrement, avec un minimum de 3 séances d’1 heure d’activité par semaine vous contribuez à retrouver un meilleur sommeil.

Soyez réceptif aux signes du sommeil et rééduquez votre rythme biologique
Votre corps vous envoie les signaux suffisants pour comprendre que vous avez besoin de dormir : bâillements, paupières lourdes, picotements des yeux… Ne résistez pas !

Car si vous laissez cette première alerte, vous devrez attendre le cycle suivant, soit environ 90 minutes. Les premiers cycles du sommeil sont les plus importants pour avoir un sommeil réparateur.
Prenez l’habitude de vous endormir et de vous réveiller à la même heure. Vacances et weekends compris. C’est ainsi que vous retrouverez votre rythme biologique.

Préparez-vous au sommeil pendant la journée
Afin d’évacuer l’accumulation de stress durant la journée, faites des pauses et déconnectez ! Limitez les excitants en fin de journée tels que le café ou le thé ou toutes les boissons à base de caféine. Pas de vitamine C non plus l’après-midi !



job de voie by POLE SANTE TRAVAIL