Principaux risques liés à l’inactivité physique

2 min de lecture

Chez les quadragénaires, le temps passé sans bouger, dans les transports, au bureau, devant leur téléviseur, etc., est estimé à douze heures lors d’une journée de travail et à neuf lors d’une journée de congé !

 

Voici les principaux risques liés à l’inactivité physique :

VAISSEAUX
Circulation sanguine affaiblie.
Risque de varices et d’obstruction (caillots).

 

CERVEAU
Mauvaise oxygénation.
La baisse de l’activité neuronale et la production hormonale induit stress, anxiété, et altération des fonctions cognitives.

 

MUSCLES
Atrophie de la masse musculaire (fibres, vaisseaux) et perte de résistance à l’effort.

 

CŒUR
Insuffisance cardiaque.
Le cœur tend à perdre sa puissance de contraction : il reçoit et envoie moins de sang dans le corps, fournit moins d’oxygène aux muscles et aux organes.

 

PANCRÉAS
Risque accru de diabète (perte d’efficacité de l’insuline produite).

 

ARTICULATIONS
Exposition aux Troubles Musculo-Squelettiques et à l’arthrose.

HAUSSE DU TAUX DE MORTALITÉ
en fonction du temps quotidien d’inactivité

4h d’inactivité : +2%

8h d’inactivité : +8%

10h d’inactivité : +34%

Être sédentaire, c’est être assis au moins 7 heures par jour en moyenne.
Or, pour compenser les seuls effets délétères de la sédentarité, il faut avoir au moins 1h30 à 2 heures d’activité physique par jour.*

On est considéré comme inactif ** en dessous de : 150 minutes d’activité physique hebdomadaire modérée.

La recommandation de l’OMS :
Faites du sport intensif au moins 30 min / trois jours par semaine ou 25 min / cinq jours par semaine.

 

Sources : * « Danger sédentarité, vivre plus en bougeant plus » – Pr François Carré – Cherche Midi / ** OMS = Organisation Mondiale de la Santé



job de voie by POLE SANTE TRAVAIL