Épisode 01 : Conseils pour prévenir des grosses chaleurs au travail

À partir de 30°C, soyez vigilant !
Au-dessus de 33°C, vous pouvez être en danger !

Fatigue, peau chaude et sèche, maux de tête, vertiges, crampes musculaires… Ces symptômes courants peuvent être précurseurs de troubles plus importants, voire mortels : déshydratation, coup de chaleur…

En période de fortes chaleurs, des mécanismes physiologiques d’adaptation se mettent en place.

Mais il y a des limites au-delà desquelles les risques pour votre santé sont réels, surtout lorsque se surajoutent des facteurs aggravants comme la pénibilité de la tâche ou le travail en extérieur.

Préserver sa santé et limiter les risques d’accidents deviennent une priorité !

La mise en place de mesures préventives simples et efficaces, immédiatement applicables par le salarié et l’employeur permet en partie d’y remédier.

EN TANT QUE SALARIÉS !

Lors de journées « inhabituellement chaudes »,  l’organisme est fortement sollicité. Modifier son comportement et adopter certains réflexes dans son quotidien permettent de mieux supporter cette nouvelle contrainte.

Prenez de bonnes habitudes :

  • Buvez régulièrement de l’eau, même si vous ne ressentez pas la soif (l’équivalent d’un verre toutes les 15-20 minutes sauf contre-indication médicale)
  • Portez des vêtements amples, légers,  de couleur claire, favorisant l’évaporation
    de la sueur
  • Protégez-vous la tête du soleil

Conciliez effort & confort :

  • Évitez ou réduisez les efforts physiques trop importants
  • Adaptez votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur
  • Pour tout travail en extérieur, privilégiez autant que possible les zones ombragées
  • Pour tout port de charge, utilisez systématiquement les aides mécaniques à la manutention (chariot, diable…)
  • Pensez à éliminer toute source de chaleur : éteignez le matériel électrique non utilisé (poste informatique, imprimante, lampe…)

Surveillez votre hygiène de vie !

  • Évitez toute boisson alcoolisée
  • Évitez les boissons riches en caféine
  • Évitez les repas trop gras et trop copieux.
  • Préférez les repas légers et fractionnés

Santé & signes d’alerte:

  • Cessez immédiatement toute activité dès que des symptômes de malaise se font sentir et signalez-les
  • En cas de trouble en fin de journée de travail (fatigue, étourdissements, maux de tête…)évitez toute conduite de véhicule,
  • faites-vous accompagner
  • Si votre état nécessite une surveillance particulière (prise de médicaments, maladie chronique, régime alimentaire, grossesse…), demandez conseil au médecin du travail


job de voie by POLE SANTE TRAVAIL