Épisode 02 : conseils pour prévenir des grosses chaleurs au travail

À partir de 30°C, soyez vigilant !
Au-dessus de 33°C, vous pouvez être en danger !

Fatigue, peau chaude et sèche, maux de tête, vertiges, crampes musculaires… Ces symptômes courants peuvent être précurseurs de troubles plus importants, voire mortels : déshydratation, coup de chaleur…

En période de fortes chaleurs, des mécanismes physiologiques d’adaptation se mettent en place.

Mais il y a des limites au-delà desquelles les risques pour votre santé sont réels, surtout lorsque se surajoutent des facteurs aggravants comme la pénibilité de la tâche ou le travail en extérieur.

Préserver sa santé et limiter les risques d’accidents deviennent une priorité !

La mise en place de mesures préventives simples et efficaces, immédiatement applicables par le salarié et l’employeur permet en partie d’y remédier.

EN TANT QU’EMPLOYEUR !

Prenez en compte les risques induits par les conditions climatiques dans votre évaluation des risques et adaptez l’organisation du travail en conséquence.

Un rythme plus adapté :

  • Aménagez les horaires de travail, afin de bénéficier au mieux des heures les moins chaudes de la journée
  • Augmentez la fréquence des pauses de récupération (toutes les heures par exemple)
  • N’oubliez pas de prendre en compte la « période d’acclimatation » : un minimum de 9 à 12 jours d’exposition régulière permet à l’individu de s’habituer à la chaleur

Des efforts mesurés :

  • Limitez autant que possible le travail physique et reportez à plus tard les tâches lourdes
  • Veillez à ce que l’utilisation des aides mécaniques à la manutention soit généralisée
  • Permettez au salarié d’adopter son propre rythme de travail

Pour une chaleur « modérée » :

  • Installez les sources d’eau potable et fraîche à proximité des postes de travail
  • Prévoyez des aires de repos climatisées ou aménagez des zones d’ombre
  • Pensez aux adaptations techniques permettant de limiter les effets de la chaleur (ventilateur, brumisateur, store, abri en extérieur…)
  • Limitez si possible le temps d’exposition du salarié au soleil ou effectuez une rotation des tâches, lorsque des postes moins exposés en donnent la possibilité

Prévenir vaut mieux que guérir !

  • Informez le salarié des risques liés à la chaleur (importance de l’acclimatement, coup de chaleur…) et des mesures
  • de premiers secours
  • Prenez conseil auprès de votre service de santé au travail
  • Évitez le travail isolé ; privilégiez le travail d’équipe, permettant une surveillance mutuelle des salariés


job de voie by POLE SANTE TRAVAIL